Thursday, November 22, 2018

Le président Jovenel Moïse a appelé ce mercredi les acteurs politiques à emprunter le chemin du dialogue en vue d'instaurer un climat de paix favorable aux investissements et à la création d'emplois dans le pays. Dans son adresse à la nation, diffusée sur les médias d'Etat, radio et télévision nationale, Jovenel Moïse affirme avoir passé des instructions en vue de la réactivation de la commission nationale de désarmement et de réinsertion. Il dit avoir demandé au Premier ministre Jean-Henry Céant de dialoguer avec tous les acteurs politiques et à prendre des dispositions pour garantir la sécurité des vies et des biens de tous. Le chef de l'Etat a aussi déploré les victimes enregistrées ces derniers jours, notamment le policier Jurond Durosier, qui a été tué dans le quartier de La Saline et dont le corps a été brûlé. Il demande aux institutions compétentes de diligenter des enquêtes de manière à mettre la main aux collets des bandits qui ont perpétré ce crime.

https://www.facebook.com/amenfmradio/videos/507574619745814/

https://www.facebook.com/amenfmradio/videos/507574619745814/

Tuesday, April 24, 2018

Friday, April 13, 2018

Trump: Syria strikes to deter chemical weapons use

Trump: Syria strikes to deter chemical weapons use President Donald Trump says he has approved US military strikes against Syria, in collaboration with the UK and France. The strikes are in response to an alleged chemical attack on the Syrian town of Douma last week.

The US Justice Department has announced President Donald Trump's top lawyer is under criminal investigation. Prosecutors reportedly said they were focusing on Michael Cohen's business dealings rather than his work as an attorney. Mr Cohen has been under investigation for months, the court filing said. The filing was in response to attempts by Mr Cohen's own lawyer to restrain evidence collected in raids on Monday on Mr Cohen's home and office. The US attorney said in court the raids were allowed to look for evidence of conduct "for which Cohen is under criminal investigation". Trump hits out at 'disgraceful' FBI raid In further developments, Mr Cohen reportedly negotiated a $1.6 million settlement with a former Playboy model on behalf of a Republican fundraiser, according to a Wall Street Journal article. Elliott Broidy, a Los Angeles investor, issued a statement acknowledging "a consensual relationship" with the Playmate, who became pregnant. Mr Cohen admitted to have paying a porn actress, Stormy Daniels, $130,000 before the 2016 US presidential election. Ms Daniels claims she had an affair with Mr Trump, and he and his lawyers made attempts to buy her silence about the relationship. The president and the porn star: Why this matters

Trump lawyer Michael Cohen under criminal investigation
The US Justice Department has announced President Donald Trump's top lawyer is under criminal investigation.
Prosecutors reportedly said they were focusing on Michael Cohen's business dealings rather than his work as an attorney.
Mr Cohen has been under investigation for months, the court filing said.
The filing was in response to attempts by Mr Cohen's own lawyer to restrain evidence collected in raids on Monday on Mr Cohen's home and office.
The US attorney said in court the raids were allowed to look for evidence of conduct "for which Cohen is under criminal investigation".
In further developments, Mr Cohen reportedly negotiated a $1.6 million settlement with a former Playboy model on behalf of a Republican fundraiser, according to a Wall Street Journal article.
Elliott Broidy, a Los Angeles investor, issued a statement acknowledging "a consensual relationship" with the Playmate, who became pregnant.
Mr Cohen admitted to have paying a porn actress, Stormy Daniels, $130,000 before the 2016 US presidential election.
Ms Daniels claims she had an affair with Mr Trump, and he and his lawyers made attempts to buy her silence about the relationship.

Le déficit budgétaire ne devrait pas dépasser 16 milliards de gourdes

Le déficit budgétaire ne devrait pas dépasser 16 milliards de gourdes
Avoir un déficit dans l’exécution d’un budget est acceptable. Cependant, il ne doit pas dépasser une certaine limite. Dans le cas d’Haïti, le déficit budgétaire ne devrait pas dépasser 16 milliards de gourdes, d’après le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), Jean Baden Dubois, se référant à l’accord signé entre le gouvernement et le Fonds monétaire international (FMI) sur un nouveau cadre de référence.
Après son intervention dans le cadre de la 8e édition du Sommet international sur la finance, ce jeudi, au Karibe Convention Center, le numéro un de la BRH, Jean Baden Dubois, s’est prêté au jeu de questions- réponses avec des journalistes. Les questions adressées au gouverneur touchent des sujets variés : l’accord signé entre le gouvernement et le FMI, la dédollarisation, les programmes incitatifs à l’agriculture, le déficit budgétaire, etc. En ce qui concerne le déficit budgétaire, M. Dubois a communiqué le dernier constat fait par la BRH. « Le déficit budgétaire se chiffre à 9 milliards de gourdes », a affirmé le gouverneur, soulignant que ce chiffre a été constaté au plus tard lundi écoulé lors d'une réunion sur la politique monétaire.
Dans cette série de questions-réponses, le gouverneur voulait être rassurant. « La nature même de l’exécution d’un budget entraîne des dents de scie », a affirmé le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), invitant la population à garder son calme. Il a fait comprendre que le déficit budgétaire est acceptable à un certain niveau. Ce déficit devrait se situer dans une fourchette ou une marge bien définie. En ce qui concerne le gouvernement, il s’est mis d’accord avec le FMI, en signant l’accord sur un nouveau cadre de référence ou « Staff monitoring program » selon lequel on ne devrait pas dépasser le seuil de 16 milliards de gourdes. Sur cet accord, le gouverneur a précisé qu’il fallait mettre en pratique les éléments prévus dans le nouveau cadre de référence indépendamment du FMI.
« D’ici le 30 juin prochain, tout devrait s’aligner », a indiqué le gouverneur, en croyant que l’Union européenne apportera un appui budgétaire autour de 35 millions de dollars, l’équivalent de deux milliards de gourdes, en mai prochain. Outre l’appui budgétaire, le gouvernement avait prévu d’autres sources de financement qui ne sont pas concrétisées. De l’avis du gouverneur, il n’y a que les bons émis par le ministère de l’Economie et des Finances qui pourraient se concrétiser. A partir de ces bons, le gouvernement a fait une prévision de 3,2 milliards de gourdes dans le budget. Pour lui, avec les bons du ministère de l’Économie et des Finances additionnés à l’appui budgétaire espéré, tout devrait rentrer dans l’ordre dès le mois de juin.
Le gouverneur a lancé une mise en garde contre certains chiffres avancés sur le déficit budgétaire. Il a invité les gens à garder leur calme. « Il y avait des mésinterprétations. Il ne faut pas laisser aux gens non informés le soin d’influencer l’opinion », a soutenu Jean Baden Dubois. « Quand une personne avance des chiffres sur le déficit budgétaire ou le financement budgétaire, il faut l’exiger de préciser la date. Le déficit budgétaire constitue une sorte de stock qui augmente ou diminue en fonction des recettes et des dépenses », a expliqué le gouverneur.
Gérard Junior Jeanty source Le Nouvelliste