Wednesday, April 4, 2018

Arrestation de trois soldats de la nouvelle armée par la PNH

Arrestation de trois soldats de la nouvelle armée par la PNH


Les nommés Rodini Pierre-Louis, Dave Basquin et Livens Dervil, trois soldats-techniciens du corps de génie militaire issus de l'armée remobilisée ont été interpellés par les autorités policières dans la soirée du samedi 31 mars 2018, à Anse-Rouge (département de l’Artibonite).
Ces derniers ont été l’auteur d’une bagarre et ont fait usage d`armes à feu au club « Vavou N'Feeling » blessant au moins deux personnes.
Ayant pris la poudre d’escampette après avoir commis leurs forfaits, ces trois soldats-techniciens du corps de génie militaire ont été appréhendés par des agents de l`Unité de d’intervention et de maintien d’ordre (UDMO) appelés en renfort par les agents de la PNH qui étaient présents.
72 heures après l’incident, soit le mardi 3 avril 2018, le ministère de la Défense a, dans un communiqué, confirmé l`information et indiqué avoir ignoré la provenance des armes utilisées par ces soldats qui n'ont pas eu l`autorisation de se rendre dans cette localité.
Selon le comuniqué, l'action publique est mise en mouvement par le parquet du tribunal de première instance des Gonaïves afin de diligenter une enquête administrative en vue de faire la lumière sur cet incident, particulièrement sur l'origine des armes utilisées par les soldats en cause.
Plus loin, le ministère de la Défense dit déplorer et condamner avec fermeté tous actes d`indiscipline et comportements indignes qui ne cadrent pas avec la nouvelle philosophie de l`institution militaire.
Par ailleurs, le ministère, a assuré que les instances compétentes ont été instruites en vue d’adopter dans le meilleur délai les mesures de redressement qui s’imposent.
Amos Cincir